Mon organisation : 5 astuces pour commencer un Bullet Journal !

J’ai longtemps cru que cette mode du Bullet Journal était une perte de temps. Pourquoi passer plusieurs minutes (voire plusieurs heures) par jour à organiser un carnet alors que de si nombreux modèles d’agendas sont disponibles pour nous ? De plus (et à mon grand regret), je ne sais pas dessiner : mon Bujo (comme on l’appelle dans le milieu) ne serait donc devenu qu’un carnet un peu brouillon de listes désorganisées… Voilà ce que je pensais il y a encore peu de temps. Mais comme vous le savez, je cours après le temps, et suis angoissée par les nombreuses taches à réaliser au quotidien. Mon bureau était devenu une pile d’agendas, d’organiseurs et de carnets pour ma vie personnelle, pour mon travail au collège, ou encore pour le blog et YouTube.

Planning annuel de Bullet Journal.

Je me suis donc laissée envahir par cette tendance du Bullet Journal et dois avouer m’y tenir depuis quelques semaines maintenant : jour après jour, je remplis scrupuleusement mon carnet, prends du plaisir à le faire et surtout, adopte une attitude suis plus calme face à mon emploi du temps serré. Dans le billet d’aujourd’hui, j’ai donc décidé de partager avec vous 5 astuces pour commencer un Bullet Journal, en espérant pouvoir vous aider à mon tour ! Belle lecture tout le monde !

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal ?

Le Bullet Journal est un carnet dans lequel sont répertoriés nos taches quotidiennes/mensuelles, nos rendez-vous, nos évènements (anniversaires, fêtes, voyages), mais aussi nos moments de vie (souvenirs, photographies), etc. Vous l’aurez compris, il devient à lui seul un réel confident, regroupant à la fois le journal intime, l’agenda, le planner, ou tout autre support papier dont nous nous servons au quotidien (oui, même la liste sur le frigo).

Le Bullet Journal sert à s’organiser et à gagner du temps. Grâce à un système de code déterminé, nous pouvons voir en un coup d’oeil le programme de notre journée, ou encore, observer nos habitudes. Si le sujet vous intéresse, je vous conseille de visionner les vidéos de Ryder Carroll, créateur de ce concept.

Le Bullet Journal n’est pas un carnet d’art. Si Instagram ou Pinterest le détournent aujourd’hui comme le plus bel objet du monde, plein de couleurs et de dessins impossibles à réaliser, cela n’est pas sa fonction première ! Cela dit, il est tout à fait possible de passer du temps à enjoliver son carnet, mais ne vous inquiétez pas, je vous en reparle un peu plus loin !

1. Choisir un beau carnet

Pour commencer un Bullet Journal, vous aurez besoin d’un carnet. De nombreux articles ou vidéos précisent que n’importe quel notebook fera l’affaire. Je ne suis pas vraiment d’accord… Il me semble primordial de choisir un carnet qui vous plaise, afin de vous donner envie de le compléter chaque jour, et de l’emporter partout avec vous. Ne jugez cependant pas un carnet à sa couverture : observez aussi l’intérieur !

Matériel pour Bullet Journal.

J’ai pour ma part choisi :

  • Un carnet Leuchtturm1917 (la marque référence lorsque l’on parle du Bullet Journal) pour sa couverture rigide et ses pages numérotées.
  • De couleur or par pur esthétisme.
  • En format A5 pour avoir suffisamment de place à l’intérieur, tout en pouvant l’emporter partout avec moi.
  • Avec une réglure en pointillés afin d’effectuer des tracés et de choisir mon organisation.

2. Rassembler son matériel

Dans un premier temps, il ne me semble pas indispensable d’investir de l’argent dans du matériel : les deux objets nécessaires étant une règle et un stylo. En ouvrant vos tiroirs, vous vous rendrez compte que vous avez probablement de quoi décorer un Bujo : des crayons de couleur, des feutres, des stylos de couleur… Cela dit, si vous êtes comme moi des dingues de papeterie, il vous sera difficile de ne pas craquer pour quelques nouveautés… De beaux outils pourront aussi vous aider à vous lancer, alors c’est à vous de décider ! Suite à la vidéo de Madison Ramaget, j’ai pour ma part complété mon matériel et acheté les feutres pinceaux à double pointe Tombow.

Matériel pour Bullet Journal.

Voici la liste de mes coups de coeur :

3. Commencer simplement

Il existe autant de Bullet Journal qu’il existe de personnes. Si comme moi, vous n’êtes pas douées en dessin, n’essayez pas de faire de votre carnet une oeuvre d’art (du moins dans un premier temps). Commencez simplement, grâce à des pages classiques : l’agenda annuel, le planner du mois, les taches quotidiennes à effectuer. Pour ma part, je me suis beaucoup inspirée de l’ouvrage « Mon Bullet avec Bulledop » destiné aux adolescents ou aux débutants. Il est d’ailleurs vendu avec un carnet (que j’utilise pour m’entraîner à faire des motifs), qui peut vous aider à vous lancer !

Livre Les Conseils de Bulledop.

4. Trouver des alternatives

« Tu nous dis que tu ne sais pas dessiner, puis tu expliques que tu t’entraînes à faire des motifs, il faut savoir ! ». Je ne sais pas dessiner, c’est un fait (et ce n’est pas faute d’avoir suivi des cours lorsque j’étais jeune). Cela dit, il existe de nombreuses alternatives pour nous aider à illustrer notre Bullet Journal. Je le répète, ce n’est pas du tout obligatoire, mais j’aime pour ma part organiser joliment ma semaine, rajouter des petites touches de couleur, etc. Pour cela, je triche (oui, même les profs le font parfois) !

Le premier élément que j’utilise pour embellir mon Bujo est la calligraphie. Si vous avez une belle écriture, servez-vous en pour mettre en valeur vos titres ! Je me suis ensuite procuré le « Bullet stickers : 1001 stickers pour décorer mon carnet« . Lorsque je n’ai pas le temps ou que je ne sais pas dessiner quelque chose, je colle des petits stickers, croyez-moi, ça fait son effet ! Enfin, comme j’aime relever des défis, j’ai également acheté le « Bullet motifs : 1001 idées pour décorer mon carnet« . Ce petit ouvrage donne plein de chouettes idées très faciles à réaliser. Je peux ainsi reproduire de petits dessins (appelés doodles) facilement ! Vous pouvez également utiliser du masking tape, bref, vous avez compris le principe !

Livres Bullet Stickers et Bullet Motifs.

5. Ne pas se mettre de pression et s’adapter

Pour terminer, il me semble essentiel de rappeler que le Bullet Journal doit être une aide et non une contrainte. Aussi, ne vous mettez pas la pression ! Vous n’êtes pas obligées de vous en servir tous les jours (je ne suis pas sûre de l’utiliser durant les vacances par exemple). Si vous sautez un jour, ne culpabilisez pas, et passez au suivant ! Ne reproduisez pas des pages que vous n’utilisez pas, et adaptez vos pages à votre quotidien. Si une page est restée vierge durant votre premier mois, il n’est peut-être pas utilise de la reproduire le mois suivant, etc. Je vous conseille également les vidéos de SolangeTeParle sur le Bullet Journal, car son approche minimaliste est totalement déculpabilisante (et puis j’adore Solange).

Bullet Journal et livre Bullet Motifs.

Voilà tout pour mes 5 astuces pour commencer un Bullet Journal. Que pensez-vous de ce système d’organisation ? L’avez-vous déjà essayé ? Je ne l’ai adopté que récemment pour ma part, mais j’en suis très satisfaite. Si une série de vidéos concernant mon organisation mensuelle du Bujo vous plairait, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires et je la ferai avec plaisir ! En attendant de vous retrouver très vite, je vous embrasse très fort !

*Les liens de cet article peuvent être des liens d’affiliation.

Soyez à la page,


30 commentaires sur “Mon organisation : 5 astuces pour commencer un Bullet Journal !

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ton retour, ça me fait très plaisir ! L’avantage de ce type de carnet est qu’il est très adaptable =) ! Belle soirée à toi et j’espère à très vite par ici !

  1. Très bel article,

    Je suis très partagée sur mon envie de commencer un bullet journal ou non : avec mes horaires irréguliers j’ai peur de ne pas réussir à le tenir comme je le souhaiterai et c’est vrai que quand j’ai décidé quelque chose j’ai du mal à lâcher du leste ! Je n’ai pas envie de commencer pour me dire que je ne vais pas arriver à le remplir tous les jours, j’ai tendance à être trop maniaque dans ce que je fais pour m’octroyer des « pauses » dans ce type de journal ^^.

    Pour l’instant je m’en tiens à mon agenda sur mon téléphone, qui est certes beaucoup moins joli mais pour le moment plutôt pratique pour mon « type » de vie.

    Mais en tout cas ton bullet journal est super mignon et c’est totalement le type de Bujo que je voudrai tenir si j’en tenais un ! Bravo pour ce que tu as pu créer avec tes doigts et ton imagination 😉

    A très vite,

    Alice ?

    1. Coucou Alice =) ! Je comprends tes doutes, mais le principe du Bullet Journal est vraiment de se simplifier la vie ! S’il est source de stress, ce n’est pas la peine 😉 ! Laisse l’idée mûrir, et tu verras bien dans les mois à venir ! Merci beaucoup pour ton retour, je t’envoie plein de bisous !

  2. Woooww mais cest une super idée ca!! Le soucis cest que jai déjà TELLEMENT de carnets (carnets de recettes, carnets de cosmétiques home made, carnets de voyages, etc) que je me vois mal en avoir un de plus ? mais je garde lidée en tête! Merci pour tes encouragements, jvais en avoir besoin vu le programme ^^ bisous

  3. Salut Fleur 🙂
    Ça fait plus d’un an que je vois des articles sur le bullet journal et je n’avais jamais été convaincue. Mais depuis une semaine ça y’est J’ai craqué !!! Ton article simple et efficace m’a bien plus et la vidéo de Solange a été la cerise sur le gâteau !! 😉 je ne suis pas dessin mais plutôt dans l’efficacité, on verra bien ce que ça donne 😀 !!
    En tout cas merci et je vote pour ce genre d’article en plus de ceux où tu nous fais découvrir de nouveaux produits 😉
    Bisous ?

    1. Hello MC ! Merci beaucoup pour ton petit mot, je suis ravie que tu fasses maintenant partie de la Team BuJo ! =D J’ai hâte que l’on se montre nos bonnes idées respectives sur les réseaux ! Plein de bisous et à très vite <3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *