Sois élégante

Montre-moi tes lunettes, je te dirai qui tu es – ISO

8 février 2017

Si vous me suivez régulièrement sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas sans savoir que je suis une fille à lunettes (et on en restera là pour cet article, haha). Même si j’apprécie mes lentilles de contact, porter des lunettes n’a jamais été un complexe pour moi ; au contraire, j’ai toujours eu plaisir à choisir mes nouvelles montures ! Il y a quelques semaines maintenant, j’ai été contactée par l’Institut Supérieur d’Optique qui m’a proposé de participer à un atelier de façonnage de lunettes. Je me suis donc rendue à l’école de Paris mercredi après-midi (vous avez d’ailleurs pu me suivre sur Snapchat (poudrierdefleur) et en Instastory) auprès d’autres influenceurs pour créer une paire de lunettes de soleil.

Lorsque nous sommes arrivés dans notre salle de travail, nous avons découvert une planche (plaque d’acétate) et divers outils. Autant vous dire que la panique s’est immédiatement emparée de moi car j’ai bien cru que j’allais y laisser un doigt (si vous aussi, vous vous souvenez des cours de techno, dîtes-le moi dans les commentaires) ! Mais mes craintes se sont vite dissipées puisque nous avons été guidés pas à pas dans la réalisation de notre monture !

L’équipe d’ISO avait déjà sélectionné pour nous le matériau dans lequel nous allions façonner nos lunettes. J’ai beaucoup apprécié le fait que mon pseudo soit gravé sur l’une des branches ; une chouette attention qui nous a permis de repartir avec un modèle rien qu’à nous ! La première étape a donc été de découper les différents éléments de la monture dans cette planche à l’aide d’un scalpel (oui, oui, presque le même que celui du Dr. Mamour) ! Cela ne s’est pas avéré trop difficile, puisque les pièces ne tenaient qu’à laide de pointillés !

Nous sommes ensuite passés au limage et au polissage. Après avoir mis la première branche de mes lunettes dans un étau, j’ai commencé à limer à l’aide de deux différentes limes (et croyez-moi, il est plus simple de se faire les ongles). J’ai ensuite passé un papier de verre afin de faire disparaître toutes les petites aspérités et d’obtenir une surface parfaitement lisse. J’ai alors reproduit ces mêmes opérations sur ma deuxième branche et sur la partie principale de ma monture. Un jeu d’enfant, non ?

La partie la plus difficile a été de limer la zone de la monture située à l’endroit du nez afin que les lunettes soient plus confortables à porter. Mais avec un peu de temps (et de patience), j’ai réussi à y arriver.

Une fois cela fait, il ne me restait plus qu’à choisir mes verres et à les fixer sur ma monture. J’ai opté pour des verres noirs tout simples, pour faire ressortir les teintes marron et beiges (imitation bois) des lunettes. J’avoue avoir été (légèrement) aidée pour le montage des vers, puisqu’il a fallu faire chauffer la monture, afin qu’elle soit plus malléable. Nous avons également légèrement courbé les branches, pour un peu plus de confort !

J’ai passé un très bon moment avec les autres influenceurs et toute l’équipe d’ISO, et j’ai beaucoup aimé le fait de réaliser moi-même ma propre monture. Cela m’a permis de me rendre compte de tout le travail humain qui se cachait derrière une jolie paire de lunettes ! Damien Miglietta, qui nous a encadré et aidé durant tout l’atelier, nous a d’ailleurs montré quelques-unes de ses créations très originales.

Mon seul regret est de n’avoir pas pu personnaliser encore davantage mes lunettes. J’aurais adoré choisir la forme, la couleur, etc, mais en deux heures, nous n’avions pas le temps de concevoir un modèle de monture. J’ai toujours rêvé de mettre toute ma personnalité dans une paire de lunettes, mais je n’en ai encore jamais eu l’occasion. Fabriquer des lunettes 100% sur mesure doit vraiment être une chouette expérience (je crois que je me sentirais comme Coco Chanel devant son premier chapeau) !

J’espère sincèrement que ce billet un peu spécial vous aura plu. N’hésitez pas à me laisser vos avis dans les commentaires ! En attendant de vous retrouver lundi pour une nouvelle vidéo sur ma chaîne YouTube, je vous embrasse très fort et vous souhaite (un peu en avance), un excellent week-end !

*Article sponsorisé.

Soyez élégantes,

Vous aimerez aussi lire

Pas de commentaire

Faire une réponse